Rechercher

Festival Armen, une régate en deux volets

Premier weekend Armen

Nakamal est parti jeudi soir de Marseille avec une partie de son équipage direction Saint Tropez pour participer au Festival ARMEN, première régate de la saison.

Arrivé vendredi en fin de matinée après un convoyage assez tranquille, Nakamal est rejoint par le reste de l’équipage.

Samedi, première régate direction le Lavandou, au largue avec peu de vent pour ses 20 tonnes, l’équipage a dû faire preuve d’ingéniosité pour rester dans la course. Dimanche matin, pour la deuxième manche, le vent, toujours d’Est, est au rendez-vous avec 15 à 20 nds. Nakamal et son équipage sont heureux et vont se battre au près pendant 6 heures pour laisser derrière eux une bonne partie de la flotte.

Resté à Saint Tropez, Nakamal attend sagement la reprise des régates samedi qui s’annoncent très sportive vu les prévisions météo.





Deuxième week-end Armen


Avec un BMS annoncé, un coup de vent d’est accompagné d’une belle houle, Le comité de course a pris la sage décision d’annuler les courses prévues pour ce deuxième week-end du Festival Armen.

L’équipage de Nakamal a décidé de profiter de l’occasion pour sortir s’entraîner dans la belle baie de Saint Tropez. Un vent d’est, 30 nds établi avec une houle formée est un beau terrain de jeux pour un Swan 55 qui se prépare pour un tour du monde. Nakamal a encore une fois prouvé qu’il est fait pour ces conditions et les équipiers ont pu l’apprécier à sa juste valeur !

Nakamal est reparti lundi matin en direction de Marseille et grâce aux conditions toujours musclées, a rejoint son port d’attache en début d’après-midi.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout